Histoire et patrimoine de la ville

Il était une fois Josselin…

Un patrimoine culturel et architectural hors du commun, un haut-lieu de pèlerinage de Bretagne, des manifestations culturelles qui rythment les saisons et un dynamisme certain dans ses activités… Pas doute, Josselin est une cité de charme au caractère bien affirmé.

Josselin, plus de 1000 ans d’histoire

Guéthenoc de Porhoët fait édifier le premier château en 1008. Ses descendants, les Ducs de Rohan contribueront au développement de la ville de Josselin, qui porte le nom de son fils Josselin de Rohan. Fleuron architectural de la ville, le château se transforme au fil des siècles : forteresse médiévale, nantie d’un donjon rendu célèbre lors du combat des Trente, puis agrémentée au XIVème d’un logis à la splendide façade Renaissance.

Portraits des quatre personnages fondateurs de Josselin : Guéthenoc
de Porhoët – Jean IV de Beaumanoir – Olivier de Clisson – Jean II de Rohan. Fresques réalisées par José Cavéro et Mickaël Tomazzo en 2019, visibles rue des Remparts.

Josselin prospère grâce à ses foires, ses fabriques de draps et sa renommée religieuse.

Selon la légende, une statue de la Vierge trouvée dans un roncier, près d’une source qui se révèle miraculeuse, est à l’origine de l’édification au XIIème de l’église de Josselin. Celle-ci deviendra une basilique au XIXème par décision papale, marquant ainsi son architecture particulière. Elle est consacrée à Notre-Dame du Roncier, objet d’un pèlerinage annuel qui attire des milliers de pèlerins le 8 septembre.

Riche de ses maisons à pan de bois, la cité offre un très agréable parcours pour découvrir son patrimoine.

Elle est traversée par l’Oust, une des rivières qui a permis à Napoléon 1er de faire creuser le canal de Nantes à Brest, désenclavant ainsi par l’intérieur ces deux villes stratégiques. Un renouveau économique s’ensuit, du fait du transport fluvial. Désormais c’est le tourisme nautique très prisé qui a pris le relais, ainsi que les randonnées pédestres, équestres et cyclistes qui font vivre le chemin de halage.

Au bord de l’Oust, lavandières au pied du château – Jean Jablonski
© Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, diffusion RMN-GP

Place et Basilique Notre-Dame du Roncier –
Félix Martin-Sabon © Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, diffusion RMN-GP

Josselin, reconnue Petite Cité de Caractère et Ville Fleurie, s’inscrit aussi dans la modernité, offrant à ses habitants tous les services nécessaires à une qualité de vie optimale : scolarité, activités sportives, pôle santé, service de secours, foyer logement, centre de loisirs, médiathèque et rendez-vous culturels.

Je découvre


Josselin et son patrimoine

Le patrimoine de notre Petite Cité de Caractère est un haut lieu d’attrait touristique du centre Bretagne à découvrir en famille ou entre amis.

Le visiteur se régale à chaque flânerie de ce magnifique patrimoine qui fait de Josselin un lieu de vie si agréable

Les sites remarquables

Imaginons alors le chemin à suivre pour profiter de tous les sites remarquables de votre ville.

Tout en flânant dans les étroites ruelles pavées de Josselin, nous pouvons admirer les nombreuses maisons à pan de bois, la plus ancienne datant de 1538 dans le centre ancien. Nous arrivons ainsi à la « Maison des Porches » et sa spectaculaire réhabilitation sous la direction de la DRAC Bretagne. Site exceptionnel de l’ancienne ville close (il n’en reste que deux dans le Morbihan), son existence était liée à la présence de la halle. Elle formait une sorte de galerie sous laquelle on pouvait déambuler à l’abri des intempéries pour acheter les denrées proposées par les marchands qui habitaient ces maisons.

Place et Basilique Notre-Dame © Emmanuel Berthier

De là nous descendons vers la basilique Notre-Dame du Roncier, qui fut érigée au XIème siècle, et plusieurs fois remaniée devenant un exemple du style gothique flamboyant de la fin du XVème. Elle conserve des vestiges d’un site roman primitif dans le carré du transept et abrite le cénotaphe de Olivier de Clisson et Marguerite de Rohan, son épouse, tombeau érigé au XVème par leur gendre. Le reliquaire de la Vierge miraculeuse y est conservé ainsi que la statue de Notre-Dame du Roncier, qui est portée lors de la procession du pardon annuel.

Gisants et orgues de la Basilique Notre-Dame du Roncier © Emmanuel Berthier

En poursuivant votre chemin, nous débouchons sur la place de la Congrégation, où se situe l’entrée du château. Là, la chapelle de la Congrégation, construite en 1702 par la Congrégation de la Mission, fondée par Saint-Vincent de Paul, s’offre au regard. A cette époque, l’évêque de Saint-Malo refusa de la consacrer. En 1730, la communauté de ville voulut l’acheter pour en faire une maison de ville ; le projet n’aboutit pas. Désaffectée à la Révolution, elle a servi de grenier à grain, puis de salle de réunions publiques et de conseils, puis comme salle de classe au cours de la seconde guerre mondiale. En 2019, elle a fait l’objet d’une restauration complète et de qualité pour devenir un édifice de prestige favorisant l’attractivité du cœur de ville.

Place et Chapelle de la Congrégation © Emmanuel Berthier

Surplombant la vallée de l’Oust, le château des Rohan est considéré comme l’un des plus beaux de Bretagne. Son passé féodal se découvre en longeant les rives du canal, tandis que sa cour intérieure révèle le contraste surprenant d’une façade Renaissance admirablement ouvragée, une véritable dentelle de granit sertie de jardins à la française qui vous plonge hors du temps.

Façade Renaissance du Château de Josselin © Emmanuel Berthier

Du haut de ses remparts, nous apercevons la chapelle Sainte-Croix. En grimpant dans les ruelles de ce très vieux quartier de Josselin, vous déboucherez sur l’esplanade de cette chapelle. Le quartier de Sainte-Croix mérite la visite, notamment pour ses magnifiques maisons à colombages. Dernier vestige d’un ancien prieuré fondé vers 1050, par Josselin 1er, fils de Guéthenoc de Porhoët, fondateur du château, la chapelle est entourée d’un cimetière où se dresse une croix calvaire à quatre faces datant du XVème siècle (fermée au public en dehors d’événements particuliers).

Chapelle Sainte-Croix

Nous pouvons terminer notre promenade découverte au Bois d’Amour, parc naturel paisible situé au cœur de la ville, traversé par la Minette, qui propose un circuit au fil de l’eau. Que ce soit le conservatoire de rhododendrons, la bambouseraie, l’horloge à eau du millénaire ou la fontaine miraculeuse qui garde l’entrée du parc, petits et grands pourront alors profiter d’un moment de détente et de repos.

Le Bois d’Amour, poumon vert de Josselin

Retrouvez également de nombreuses informations :

  • dans la plaquette réalisée par les Petites Cités de Caractère de Bretagne.
  • En savoir plus sur la ville de Josselin (Wikipédia)
  • NOUVEAUTÉ 2019 : Patrick HUCHET , historien de formation et Breton passionné, publie le beau-livre « Entre Moyen-Âge et Renaissance, les grandes heures de Josselin » sur les grands faits et personnages remarquables de l’histoire de Josselin. Du Moyen-Âge à la Renaissance, suivez le fil de l’histoire dans un ouvrage où le texte documenté s’associe à une iconographie riche d’enluminures et de photographies contemporaines.
Dépliant « Josselin, Petite Cité de Caractère de Bretagne », 2017
Patrick Huchet, Entre Moyen-Âge et Renaissance, les grandes heures de Josselin, Editions Ouest France, 2019